Tag-Archive pour » femme «

La semaine de l’homme…

 

 

Après tous ces formidables billets sur la journée des hérissons écrasés de la femme, j’ai décrété que chez nous et pour le reste de la semaine,  ce serait «  la semaine de l’homme ».

Une semaine festive donc, avec plein d’activités passionnantes et absolument rien à gagner à part peut-être quelques grincements de dents côté masculin.

Mercredi : Grand jeu sur le thème de l’égalité

Oui mon chéri, l’homme et la femme sont égaux, c’est donc à ton tour de récurer les toilettes, et n’oublie pas les murs que tes fils et toi-même arrosez tous copieusement, en affirmant que c’est forcément l’un des deux autres. ( une chose est certaine, ce n’est PAS moi ).

Jeudi : Questions pour un champion

Grand Monstrou : « Mais Maman t’as pas lavé ma veste rouge ??? C’est ma préférée et j’ai le pantalon qui va avec »

Mère indigne ravie et innocente : « oh je suis désolée mon chéri, comme elle était par terre depuis trois jours je l’ai utilisée pour faire la poussière dans ta chambre, tiens regarde, je l’ai remise exactement comme je l’avais trouvée : en boule à côté de ton armoire. Oh c’est trop bête, elle n’est pas propre »

Petit Monstrou : «  Maman je ne trouve pas mes chaussettes… »

Mère exaspérée joueuse : « entre le concombre et les brocolis dans le bac à légumes du frigo » (Extra-ball comme au flipper : s’il va ouvrir le frigo, je gagne l’apéro)

Et Mr Poux qui débarque : «  on a un truc pour recycler les vieilles piles ? J’en fais quoi ? »

Epouse lasse que son mari ait toujours l’air d’emménager docile (oui ça c’est tout moi) : « enterre les dans le jardin, je veux voir si à force on aura des carottes clignotantes».

Vendredi : le jeu du post-it

On vous l’a dit et redit, l’homme et la femme sont égaux, c’est un fait reconnu ( enfin en France quand même on a attendu jusqu’à 1906 Pour avoir le droit de vote) mais les hommes ont parfois une mémoire ET une audition très sélective ( pour les geeks : certainement un problème de mémoire vive qu’aucun rebootage n’a su fixer). Certains mauvais esprits affirment que c’est parce qu’on parle tout le temps qu’ils ne peuvent pas tout écouter/entendre.

Soit, l’une des premières qualités de la pôoooovre femme au foyer qui cohabite avec trois mâles ( oui c’est moi, plaignez-moi) c’est l’adaptation. Mes ptits gars, si vous ne m’entendez pas, vous allez me lire !

Le troisième jour je décore donc toute la maison de pense-bêtes  et d’affichettes diverses et bizarres telles que «  prière de rincer la baignoire et le lavabo après chaque utilisation. Signé : Le service d’hygiène »

«  Le prochain qui ne baisse pas la lunette des toilettes écopera d’une semaine entière de vaisselle » ( je sais c’est de la triche, c’est m’assurer trois semaines  sans vaisselle)

« Tout individu surpris en train de piétiner dans le salon avec ses chaussures boueuses et mouillées verra sa tirelire entièrement vidée pour le dédommagement de mes heures de ménage (ou sa CB sauvagement agressée  par un tour à la librairie du coin). »

« Le premier monstroux qui sautera sur le canapé se verra offrir un stage intensif d’aspirateur PS pour  Mr Poux : non mon chéri, l’aspirateur n’est pas une bête féroce»

Samedi : Top Chef

Hop hop hop  pour finir la semaine de l’homme en beauté : grand concours de cuisine, les petits se chargeront des pâtisseries, le grand du plat de résistance, ce soir Maman se met les pieds sous la table. Et ça marche, les enfants sont ravis de « patouiller »  la pâte pour les sablés, le Poux se met bien volontiers au fourneaux et c’est BON ! .

Ravie, repue, inconsciente, je laisserai  le Poux se charger de débarrasser (puisqu’il a insisté) et après avoir couché les monstroux j’irai tranquillement digérer sur le canapé, attendrie par tant d’efforts de mes trois hommes..

Dimanche : FATAL ERROR !

Pas de grasse matinée le dimanche matin, jamais

A moitié réveillée totalement au radar, je pénètre dans la cuisine en quête d’un café quand je me rends compte terrorisée qu’un ouragan a dévasté ma cuisine !

Poêles, casseroles sales, pots de crème fraiche vides et l’intégralité des spatules et des cuillères en bois  gisent un peu partout sur les plans de travail et la plaque de cuisson.

Des peaux d’oignon traumatisées se sont réfugiées SUR la cafetière pendant que des morceaux de nourriture non identifiés ont été  artistiquement projetés sur les pauvres meubles entourant les plaques…

Attention, il  y a un passage très glissant devant le frigo, la poubelle déborde et l’odeur persistante de gras ambiante agresse mes délicates narines.

J’en ai pour deux heures à remettre la cuisine en état et quand je termine enfin je suis prise d’un long sanglot… «  Mais pourtant c’est pas la fête des mères ! »

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

EBay ou la paix des ménages

oui je sais, j’ai déjà publié ce billet le 7 mars dernier, mais il y a quelques temps, je l’ai reçu par mail avec un titre différent, mail envoyé à la chaine pour faire marrer les copains mais à l’exception du titre il s’agit mot pour mot de MON texte.

Entendons nous bien, c’est super flatteur de voir passer un de ses textes qui visiblement plait à beaucoup de monde, mon petit égo a beaucoup apprécié, mais là où le bas blesse c’est qu’à aucun moment on ne retrouve le lien du blog où il a été recopié.  Donc OUI on peut récupérer sur le net, des textes/photos/vidéos qu’on aime bien pour les partager avec ses amis mais S’IL VOUS PLAIT on rends à César la peste ce qui lui appartient et on laisse un lien vers ce blogounet !

Merci d’avance…

———————————————————————————————————————–

Mon Chéri,

Ne t’étonne pas si tu trouves le canapé totalement recouvert de papier bulle et posé au milieu du salon, c’est normal, une entreprise va passer le prendre pour le livrer chez son nouveau propriétaire car je l’ai vendu cet après-midi. Je vois déjà tes sourcils se froncer et la colère te monter au nez mais mon amour, laisse-moi te dire que je n’ai PAS FAIT EXPRES !

Te souviens-tu quand tu m’as dit qu’en plus de tout gérer à la maison, l’entretien, les papiers divers et les trois nains que tu m’as faits (en me disant à chaque fois que tu savais «  sauter en marche ») je devais trouver un emploi ? Et bien, comme je ne trouvais pas le temps de travailler, j’ai trouvé un moyen de faire de l’argent rapidement sans sortir de chez soi ou presque : EBAY !

Au passage ne cherche plus les vieilles baskets répugnantes que tu ne voulais pas jeter, un collectionneur les as achetées, à moins que ce ne soit un fermier pour faire du fumier. Mais revenons à Ebay, c’est vraiment merveilleux de pouvoir enfin se faire un peu d’argent de poche en vendant les choses dont nous n’avons plus besoin !

Surtout depuis qu’à cause de la «  crise » tu m’as supprimé mes rares sorties avec mes copines, mon rendez-vous bi-annuel chez le coiffeur et les visites chez mes parents sous prétexte que ça consomme de l’essence ! Te souviens-tu de ce très joli sac à main dont tu me demandais très inquiet, si je ne l’avais pas payé trop cher ? C’est ta collection de verres de bière qui l’a sponsorisé, je me suis dit que tu serais d’accord, toi qui ne penses jamais à mon anniversaire ou ne sais jamais quoi m’offrir !

J’ai aussi vendu la tondeuse, la perceuse, la ponceuse  et le taille-haie  puisque de toute façon tu ne t’en approches jamais. Tes polars sont partis comme des petits pains, ainsi que toutes les chemises que tu ne portes plus depuis que tu as tant d’embonpoint.

Enfin tu vois, je suis de nouveau « rentable » puisque j’arrive à gagner de l’argent ! Le seul hic c’est que je me suis laissée emporter, et j’ai malheureusement aussi vendu ta chère télé (non ne cherche pas, elle n’est déjà plus là) et ton canapé adoré.

Depuis 15 ans que je te supporte pratique, je sais qu’à ce stade de la lecture tu fulmines et cherche ta batte de baseball pour m’administrer la correction que je mérite.  Ne la cherche pas plus loin, je l’ai vendue aussi et ne me cherche pas non plus : je suis partie avec le postier ! Un charmant Monsieur que j’ai vu tous les matins depuis six mois que je vends sur EBAY, il adore les enfants et a déjà demandé sa mutation pour que nous nous rapprochions de chez mes parents.

Je te laisse tout ce qui reste dans la maison à l’exception de l’ordinateur,  dont je vais avoir besoin pour aider mes parents à se débarrasser de tout ce que tu as entassé dans leur grenier parce que le notre était trop petit.

Je te souhaite tout de même une très belle vie et si toutefois tu cherchais une autre bonne femme pour t’accompagner dans tes vieux jours, Ebay a aussi une section «  petites annonces ». Malheureusement, comme je ne suis plus là,  tu devras la mettre en ligne tout seul, mais dans ma grande mansuétude et comme je sais que tu n’as pas l’habitude, je t’ai préparé un modèle. «  Gros porc, aucune hygiène personnelle, handicapé moteur (incapable de faire fonctionner un appareil électroménager), légèrement obtus et carrément macho cherche compagne : bonne cuisinière, ménagère et économe n’aimant ni le romantisme, ni les restaurants, encore moins les activités en dehors de la cuisine et du lit conjugal. »

Je te souhaite bien du courage pour réapprendre à

-faire cuire des pâtes,

– trouver où ils ont planqué le supermarché dans notre village,

– comprendre comment fonctionne la machine à laver.

Si je n’étais déjà comblée par l’amour de mon postier, rien que l’idée de ta tête, à poil devant la machine à laver lorsque tu auras compris que cette satanée machine ne te rend pas les habits secs, pliés et repassés, me rend folle de joie.

Adieu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Désolée d’être une femme !

Personnellement je ne suis absolument pas désolée d’être une femme et j’en suis même plutôt fière. Une qui  par contre doit se mordre les doigts d’être née femme c’est Sakineh Mohammadi Ashtiani .

D’ailleurs cette pauvre femme cumule les erreurs puisque non seulement elle n’est pas née avec le bon sexe, mais en plus, elle est née dans le mauvais pays (et quand je dis mauvais je pèse mes mots !).

C’est en effet une bien grave erreur que de naître en Iran de nos jours, car dans cette dictature même pas dissimulée, les libertés individuelles sont constamment bafouées et parce qu’une ignoble barbarie  y reste perpétrée : la lapidation.

Pour la petite histoire, Sakineh est accusée d’avoir trompé son mari avant et après sa mort ( je ne savais pas qu’il était possible de tromper un mort… en Iran SI !). Point besoin de preuve de ce crime « horrible » d’adultère puisqu’on lui a arraché des aveux sous la torture.

D’abord condamnée à 99 coups de fouets (mais que fait Edwige Antier ?) il a été décidé que cette sentence n’était pas suffisante et elle a passée quatre longues années en prison à attendre d’être lapidée jusqu’à ce que mort s’en suive.
L’histoire ne dit pas ce que subirait un homme accusé d’adultère…

Avouez tout de même que c’est un peu ballot qu’elle n’ait pas été une célèbre actrice américaine dont les affres sentimentaux auraient simplement alimenté les tabloïds plutôt que de lui valoir une condamnation à mort.

Grace à la mobilisation internationale, on a renoncé à l’enterrer jusqu’au torse dans le sable et à lui jeter des pierres sur le crâne jusqu’à ce qu’elle décède, mais il est toujours prévu d’appliquer sa condamnation à mort, cette fois-ci par pendaison.

C’est une méthode certes moins barbare mais tout aussi disproportionnée par rapport à un « crime » dont on n’est même pas sûr qu’elle soit coupable . (Lors de son «procès » 3 juges sur 5 ont fortement douté qu’elle ait effectivement trompé son mari).

Aux dernières nouvelles elle serait maintenant accusée d’avoir tué son mari avec la complicité de son amant…très certainement une invention de la milice police Iranienne pour justifier la peine capitale…

Enfin je dis ça mais je ne suis qu’une femme et donc un être sans aucune valeur au pays du Shah où de nombreuses autres femmes attendent dans le couloir de la mort de payer leur soi-disant adultère.

Parce qu’en fait, en Iran, pour se débarrasser d’une femme dont il ne veut plus un époux n’a qu’à l’accuser d’adultère et hop…il y a de fortes chances pour que, sans aucune preuve à l’appui,  il soit définitivement libéré de son épouse : merci la justice !

Continuons à protester contre ces condamnations abusives et unissons nos voix pour faire libérer  Sakineh : www.freesakineh.org

Et quand je pense à l’Iran je pense à mon amie Yasmina,  une Iranienne qui a eu la bonne idée de faire sa vie aux États-Unis mais qui, lorsqu’elle doit renouveler son passeport ( iranien), doit fournir une lettre  de son époux l’autorisant à quitter le territoire sans lui ! Bien entendu le contraire n’est pas vrai… en Iran ils ne sont toujours pas au courant que les hommes et les femmes sont égaux ( avec même une légère supériorité pour les dernières !).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...