Le pain perdu de la culpabilité. J -1

Dans 12 heures je serai à Washington, que je n’aurai malheureusement pas le temps de visiter puisque j’y serai en «  transit » pour Los Angeles où j’arriverai dans la soirée soit au  milieu de la nuit à l’heure française. ( oui je sais je vais surement être très fraiche !!)
Ça fait des nuits que je compte les jours et des jours que je compte les nuits qui me séparent de ces vacances tant attendues et oh combien méritées ( si si j’ai bien dit méritées !!). Hier j’étais presque prête à vendre mes monstroux  sur E-bay ou à les expédier en colissimo à ma belle-mère façon cadeau empoisonné (sauf que je ne sais pas qui aurait été le plus embêté entre elle et moi !!). 
Et là, ce matin, j’avais déjà la gorge serrée à l’idée de les abandonner !
En même temps, je ne les abandonne pas vraiment puisqu’ils seront chouchoutés dans leur cadre habituel  par Mamina et Papounet. En plus, ils reprennent l’école lundi et ne verront donc pas trop le temps passer… mais…je culpabilise !
D’autant plus que Petit Monstrou m’a demandé hier «  mais pourquoi tu pars ? ». 
«  pour t’aimer mieux à mon retour » ai-je répondu. Parce que même si je suis triste de les laisser, je suis USEE, fatiguée, essoufflée de courir vainement après un statut de Super-Maman que je n’aurai jamais  (et derrière la trottinette et le vélo !).
Parce qu’à vouloir toujours leur faire plaisir, leur consacrer du temps, ces deux petits machos en puissance me considèrent comme acquise, normale, permanente, voire un peu comme la commode du salon qu’on regarde du coin de l’œil mais qu’on n’entends jamais ( en particulier quand je dis «  à table ») ! En éducation aussi, le mieux est souvent l’ennemi du bien mais nous en reparlerons…
Je me souviens de l’air outré de Grand Monstrou un mercredi matin où je n’avais rien prévu comme peinture ou montage-collage etc. : «  quoi y’a pas d’activité aujourd’hui ? »
«  non Maman est en grève, mais tu n’as qu’à te plaindre auprès du syndicat des petits garçons. Quoi ? Tu ne sais pas encore écrire ? Dommmaaage !!! ». Nan mais oh !  Enfin je fais la maline maintenant,  mais dès qu’il saura écrire, la DASS va très certainement débarquer ici pour me menotter vu tous les sévices que je leur inflige régulièrement !!
Imaginez un peu, d’un seul regard je suis capable de faire tomber Grand Monstrou qui se tient à l’autre bout du salon ! Si je l’attrape par le bras je lui ai «  déplacé un os »… Bref, une mauvaise foi typiquement masculine doublée d’un sens de l’exagération qui lui vient d’on ne sait où ! ( Qui a dit surement de sa mère?).
Cette courte séparation va donc nous faire le plus grand bien à tous ! Nous serons tristes de nous quitter mais surtout ravis de nous retrouver.
Bon dit comme ça, je suis presque dans l’entrée, sac sur le dos et billets en main pour le grand départ, mais il n’empêche que pour nos dernières heures ensemble je veux les chouchouter mes monstroux d’amour ( tout pénibles qu’ils sont !).
J’ai donc commencé ce matin par leur faire leur petit déjeuner préféré, pas spécialement équilibré ( quoique  je leur prépare habituellement  des fruits avant ) mais tellement pratique pour éviter de jeter le pain dur : du pain perdu. ( Enfin comme dirait  Petit Monstrou «  il n’est pas perdu puisqu’on le mange »).
Ce midi ils ont eu des framboises et de la chantilly ( désolée, je n’ai pas eu le temps de prendre une photo avant que ça soit englouti !) et après leur sieste, je leur ai promis que nous ferions de la peinture. Activité qu’ils adorent mais que la table, les chaises, le carrelage et donc mes lombaires haïssent cordialement.
En attendant donc, l’heure de la barbouille, je vous salue bien bas et je vais de ce pas préparer ma valise qui malgré l’heure qui tourne n’est pas commencée !
See you soon !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Be Sociable, Share!
Categorie: monstroux, vacances
Vous pouvez suivre toutes les réponses à cette entrée à travers le flux RSS 2.0.Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback à partir de votre propre site.
8 réponses
  1. Madame Kévin dit:

    J'aime beaucoup la phrase que tu leur as dite : "pour t'aimer mieux à mon retour". Bon séjour !

  2. Béalapoizon dit:

    Merci :-)C'est exactement pour ça que je pars, Pour les aimer mieux ensuite !

  3. Flo dit:

    c'est une super raison !

    En tout cas, les photos du pain perdu me mettent bien en appétit (dommage qu'on n'ait pas celles des framboises à la chantilly, mais je comprends qu'il aurait fallu être ultra rapide pour les photos, vu le délice que ça a dû être !)

  4. Béalapoizon dit:

    Tiens , encore une preuve que je suis presque une super maman, le pain perdu je me contente de le cuisiner puisque je n'y ai plus jamais droit :-) Mais je me rattrape avec les fameux tiramisu de Super Copine !

  5. Anonymous dit:

    recette secrète qui fait un effet du tonnerre ! Elle en a "jouit" de plaisir, c'est dire !
    (décidément, entre mon "tube de rouge à lèvre" et mon tiramisu, je lui fais un de ces effets….. mais je suis déjà mariée, Béa !)
    Signé : SuperCopine

  6. Océane dit:

    Tu es une très bonne mère :) Il faut savoir faire relâche de temps à autre. En ce moment c'est plutôt moi qui ai besoin de mon fils que lui, alors on ne se pose pas la question, mais je sais qu'une semaine par an sans lui me permet d'encore mieux l'apprécier ensuite !

    Passe de bonnes vacances et à très bientôt !

  7. Carole dit:

    Enjoy! et profite de ta chance! un truc pareil ne m'arrivera que quand ma fille sera en âge de rester seule, donc dans très très longtemps!
    quand on a personne pour les garder…
    Bonnes vacances!

  8. Béalapoizon dit:

    @ Océane : Merci Miss, j'espère te lire bientôt !
    @ Carole : Zut alors, vraiment personne ? Même pas pour deux jours ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>