Faire le tour de France en deux heures grâce à France Miniature

20160521_145726_resized

 

Le 21 Mai dernier, nous avons fait le tour de la France en deux heures, même pas en jet privé, à pied !

Nous avons enfin découvert France Miniature .

Cela faisait des années que je voulais y emmener les enfants et aucun de nous n’a été déçu c’était top. Il faut dire qu’il y a tout, visites culturelles avec les principaux monuments et villes de France et de quoi se défouler  pour les enfants.

En effet il peut paraître un peu long pour nos plus jeunes de découvrir les 117 maquettes réparties sur 5 hectares mais France Miniature a pensé à tout avec des activités  au fur et à mesure du parcours.

Le grand coup de cœur des Monstroux c’est la fouille archéologique, quel étonnement de découvrir  mon grand dadais de 11 ans et demi, assis dans le sable avec sa pelle pour rechercher les trésors.

Depuis quelques années France Miniature a misé sur l’interactivité avec des activités en rapport avec les régions visitées pour le plus grand plaisir des petits et même des plus grands donc !

A France Miniature on peut « dessiner sur les murs », être  » fort comme boyard »  on peu sonner les cloches etc.

On peut s’arrêter tranquillement pour pique-niquer et même se reposer dans ce superbe cadre pendant que les enfants découvrent l’aire de jeu.

20160521_161512_resized

 

Le cadre est superbe, jardins et monuments sont parfaitement entretenus et procurent une très agréable sortie en famille.

J’en ai profité pour prier à Lourdes pour que la crise d’adolescence-puberté de Grand Monstrou ne dure pas trop longtemps…

IMG_3262

Et comme France Miniature fêtait ses 25 ans nous avons été invités à partager deux gâteaux aussi superbes que délicieux  .

gateauFranceMiniature

Une sortie familiale fort agréable donc : merci France Miniature que nous renouvellerons certainement pendant les loooongues vacances d’été.

Infos Pratiques :

Le parc se situe à Elancourt à 25 km de Paris.

Si vous réservez vos places sur internet 4 jours avant votre visite vous bénéficierez d’un tarif unique a 15 €

Sur place c’est 21 € pour les adultes et 15 € pour les enfants ( 4 à 14 ans)*

Vous pouvez également sélectionner la prestation « anniversaire » de France Miniature pour une fête originale.

*places offertes merci beaucoup !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma remise en forme avec Q10 Gold

L’hiver s’il n’a pas été rigoureux, fut long et pénible, et le printemps n’a pas l’air décidé à s’installer pour de bon.

Du coup, pour la dernière ligne droite avant l’été (et les vacances) j’ai décidé de faire une cure de remise en forme.

J’ai décidé de faire du sport  commencer par un complément alimentaire, découvert sur le site Pharma Nord, en attendant d’être assez en forme pour … faire du sport ( oui Grand Monstrou je vais m’y mettre).

825.th3

 

Parmi tous les produits proposés ( beauté, vision, cœur, mémoire, muscles, système immunitaire etc..) j’ai selectionné le Q10 Gold.

Pourquoi lui ( parce que je suis déjà très belle sgroumpf) parce que j’avais besoin d’une revitalisation générale, parce que je me suis récemment occupée de ma peau (qui en redemande d’ailleurs) et que je n’ai plus beaucoup d’espoir pour mes cheveux qui font absolument ce qu’ils veulent c’est à dire n’importe quoi.

Mais « kézako » le Q10 Gold me direz-vous ?

Et bien, je vous avoue qu’il y a 2 mois je n’en savais absolument rien mais me voilà non seulement éduquée sur le sujet, mais surtout convaincue !

Q10 c’est pour Coenzyme et Gold c’est parce que je le vaux bien les gélules que j’ai choisies sont celles qui ont le plus fort dosage de coenzyme à savoir 200mg pour deux capsules avec en plus 50 mg de vitamine C (acide ascorbique).

Heuuu Mais « kessdonc » que le Coenzime ajouterez-vous ?

Le coenzyme Q10 a une structure de type vitaminique et nous est fournie par notre alimentation ainsi que par notre propre production corporelle. Toutefois les réserves d’énergie baissent avec l’âge. Or, le coenzyme Q10 est la clef du processus biochimique des mitochondries (au centre des échanges dans chacune de nos cellules) qui produisent 95% de l’énergie cellulaire. La solution pour retrouver vitalité et résistance : prendre du coenzyme Q10. ( Source Pharma Nord je ne l’aurais pas mieux dit)

Bref, je ne rajeunis pas et des années d’insomnie m’ont légèrement usée, il fallait agir et le Q10 Gold m’a beaucoup aidée.

Concrètement j’ai constaté dès la seconde semaine :

  • plus d’énergie
  • moins de ces petits coups de pompes qui me freinaient dans la journée
  • Qui dit plus d’énergie et de vitalité dit aussi un meilleur moral, parce qu’on avance plus vite, parce qu’on n’est plus  » plombé » par cette fatigue qu’on traîne partout.

Bref, un résultat plus que positif pour me remettre en selle, assurer le grand ménage de printemps, refaire les gardes-robe des Monstroux, poncer, peindre, bloguer, traduire et tenir le coup pendant les soirées avec les amis : la vie quoi !

Si vous aussi vous êtes poursuivis par une grosse vilaine fatigue dont vous ne parvenez pas à vous débarasser, foncez, offrez-vous une cure de Q10 gold pour repartir du bon pied .

Q10 Gold

Ce billet participe au « Mardis beauté » d’une Parisienne à Vincennes.

 

*Aucun des  produits Pharma Nord ne contiennent ni gluten, ni OGM (organisme génétiquement modifié), ni ingrédients irradiés.  (ceci dit le Q10 Gold contient de l’huile de palme).

*Cure offerte : merci !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand l’égalité nuit !

Ca commence avec l’école, ça continue avec le collège, c’est tout le monde à la même enseigne et c’est bien normal

Tout le monde reçoit la même éducation et c’est une nécessité.

La où le bas blesse c’est que l’enseignement soit dispensé de la même manière pour tout le monde.

Après des années à considérer qu’il était important de faire des classes “mixtes” (dans le sens des niveaux des élèves), je me demande si c’était vraiment une bonne idée.

Grand Monstrou est entré au collège cette année, il s’y ennuie énormément et résultat il bavarde, fait des signes aux copains se fait remarquer et donc mal voir, punir etc..

L’autre jour en Français ils ont eu une interrogation sur l’impératif (ou un autre temps je ne suis plus sûre) et en même temps à l’école primaire la classe de ce2 planchait sur … l’impératif.

Quid du niveau de la 6ème ???

Mais là n’est pas mon propos, mon problème c’est que mon fils s’ennuie beaucoup, il n’est ni précoce ni particulièrement en avance, il a juste un bon niveau et des facilités.

Un de ses meilleurs copain au contraire, est en grande difficulté et doit revoir beaucoup de notions qu’il a du mal à comprendre/retenir.

Et puis il y a tout ceux du milieu, qui bénéficieraient sûrement d’un peu plus de stimulation mais qui suivent bon gré mal gré.

Je serais la première à râler si les professeurs ne s’arrêtaient pas pour expliquer, ré-expliquer aux élèves en difficulté mais je constate avec tristesse que la différence de niveau des élèves génère une stagnation générale de toute la classe : personne n’est tiré vers le haut et je ne suis pas sûre que les élèves en difficultés parviennent à progresser car « il faut bien avancer malgré tout »…

Alors, l’autre nuit, je me posais la question des « groupes de niveau », je ne sais pas si vous avez connu cela, ils ont été mis en place quand je suis entrée en 6ème et cela a été très mal vécu par beaucoup d’élèves (et de parents).

Difficile lorsqu’on a 11 ans de comprendre l’intérêt de tels groupes, d’envisager que ce serait une aide à l’apprentissage plutôt qu’une mise en «cases» particulièrement dévalorisantes pour le groupe «faible».

Les principales conversations de la cour après les tests d’évaluation étaient «Alors tu es dans quel groupe ? », « tu sais que machin est dans le groupe faible en français ET en maths ».

Pourtant en primaire alors que nous nous suivions depuis des années, nous le savions tous plus ou moins consciemment qui était «fort», qui était plus moyen etc.

Mais une fois l’étiquette posée au collège, les railleries allaient bon train et le bénéfice d’un enseignement adapté de par le rythme et les travaux proposés a été bien mis à mal par le clivage crée entre les élèves et leur réflexions pas spécialement fines de gosses toujours prêts à se moquer les uns des autres.

Pour peu que les parents s’y mettent aussi à la maison avec des remarques du genre «ta sœur au moins elle, elle est chez les forts… » c’était le pompon pour des élèves déjà en difficulté.

Bref, comme souvent le mieux est l’ennemi du bien et l’éducation n’est pas une science exacte (surtout quand les décideurs n’ont jamais posé un seul pied dans une classe, hum!).

N’empêche je me dis de plus en plus souvent que ce ne serait pas une si mauvaise idée de faire des classes de niveau… cela permettrait à tous d’aller plus loin, plus haut, plus juste !

Est-ce que je déraille totalement quand je me dis que si l’on est dans un groupe un peu plus homogène l’apprentissage sera plus adapté et donc plus efficace?

Est-ce que certain vont me répondre que c’est encore creuser l’écart? Stigmatiser les élèves?

En même temps quel casse-tête à mettre en place .. doit-on le faire par classe, par matière ? Et puis quel professeur pour les groupes en difficulté, ou le groupe un peu plus avancé ?

Si en plus, on commence à se dire que les difficultés scolaires accompagnent souvent des difficultés de comportement, est-ce que c’est vraiment une bonne idée de rassembler tous les élèves par niveau ?

Mais si l’enseignement est plus adapté, les comportements ne vont-ils pas s’améliorer? Ou bien, est-ce qu’au contraire on va créer des monstres en les rassemblant : la classe des frimeurs, la classe des durs, la classe des calmes…

J’avoue je ne sais plus, je me souviens qu’en rentrant des USA où j’ai passé 7 années, dont quelques unes à enseigner, j’étais très très fière de notre éducation nationale…

A l’heure actuelle je suis juste inquiète…

ob_a4874b_citation-education-nelson-mandela

Rendez-vous sur Hellocoton !

La valise de lecture #3 (docs)

Depuis qu’ils sont tout petits, les monstroux dévorent les documentaires et j’avoue que j’en profite aussi pour rafraîchir un peu un savoir vieillissant…

Récemment nous avons reçu  » La Lune »

lune

La lune intrigue et fascine. Satellite de la Terre, elle va nous livrer tous ses secrets dans cette grande imagerie abondamment illustrée, sans oublier les missions scientifiques programmées dans les années à venir.

 

Comme d’habitude avec cette collection « la grande imagerie », c’est un documentaire complet, attractif et pédagogique et surtout si en tant qu’adulte vous pensez tout savoir sur la Lune, jetez-y un ptit coup d’œil et vous serez surpris.

Ici on a plusieurs façons d’utiliser les documentaires,  Petit Monstrou les lit de A à Z, Grand Monstrou les lit en diagonale mais surtout ensuite, on se pose des questions, où je sèche régulièrement pour le plus grand plaisir des enfants. ( Bien évidemment je fais semblant de ne pas savoir … hum).

Aller je vous livre une petite anecdote à caser lors des soirées barbecue :

Christophe Colomb connaissait les cycles de la Lune aussi quand les indiens ont refusé de lui donner de la nourriture il leur a dit qu’il éteindrait la lune car il savait grâce à ses tables d’astronomie qu’une éclipse totale arrivait. Lorsqu’ils ont vu la lune se recouvrir de noir petit à petit les indiens ont cédé.

La grande imagerie : La lune

Conception : Jack Delaroche

Auteur : Cathy Franco

Illustrations

: Jacques Dayan

Editions Fleurus

6€95

Ensuite, un de nos coups de cœur du moment :

experts

La Grand Imagerie : Les Experts Scientifiques

Auteurs : Jean-Paul Albert (président de la cour d’assise)

                      Saubahe Ayadi-Takerkart

Illustrateur : Jean-Claude Bauer

                              Jacques Dayan

Paru le 29 Janvier 2016

6€95

Une grande imagerie pour découvrir le travail passionnant des experts de la police scientifique dans tous les domaines : la génétique, les armes et les explosifs, les empreintes, les nouvelles technologies, la scène de crime etc …

Dans la continuité de l’ouvrage sur LA JUSTICE, les mêmes auteurs abordent avec les Experts scientifiques un sujet d’une actualité récente et tragique (l’intervention des experts après les attentats de Paris) et qui suscite un fort intérêt pour la jeunesse ( avec le succès des séries télévisées). ( Source Fleurus)

C’est un grand coup de cœur pour petit Monstrou qui passe son temps à vouloir faire des expériences scientifiques et des recherches en tout genre. Je pense qu’à force de le lire et le relire il le connait par cœur, sa préférence va aux experts en génétique et j’ai un droit à un milliard de question sur notre ADN : acide désoxyribonucléique (on comprends mieux en lisant pourquoi on dit ADN).

Il passé également beaucoup de temps sur la double page consacrée aux « armes, explosifs et incendies » et a constaté que s’il tirait avec des gants et son arc, les experts ne pourraient rien contre lui à part calculer la trajectoire de la flèche. ( On va plutôt s’orienter vers les expériences scientifiques mon chéri …)

9782092545676

Muscle tes maths

150 casse têtes et remue-méninges.

Ecrit par Mike Goldsmith

Conseillé par Branka Surla

Adapté par Eve Spanjaard

Illustré par Seb Burnett

Editions Nathan

Paru en Mars 2013

16€90

Quand tu achètes ne entrée de cinéma, quand tu donnes rendez-vous à tes copains, quand tu prépares un gâteau, oui tu fais des maths !

Elles sont partout, elles sont magiques. Stimule ton cerveau, entraîne-toi pour devenir accro aux maths, comme Pythagore, Archimède, Newton ou Turing !

Je ne vous cache pas que ce livre a été accueilli pour Noël avec une grimace … Longtemps il a été ignoré, rangé tout au fond de la chambre et j’ai bien cru qu’il y resterait.

Et puis, par un beau jour de pluie, Petit Monstrou a mit le nez dedans, puis un oeil, puis le second et Oh miracle, il s’est rendu compte qu’il y avait à l’intérieur des astuces pour multiplier plus facilement.

C’était la clé ! Petit Monstrou est fort en maths, mais particulièrement paresseux alors lui expliquer comment faire plus vite avec moins d’effort était juste ce qu’il fallait pour l’appâter.

Même moi qui déteste les maths, j’y ai trouvé des astuces intéressantes, des anecdotes que j’ignorais et des casse-têtes forts sympathiques.

Bref, un livre à découvrir absolument, à partir de 10 ans mais aussi pour les plus grands.

*livres offerts : merci beaucoup !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ah les devoirs !

Les devoirs

Surveiller/aider nos enfants à faire leurs devoirs est un grand bonheur ou pas. Bien souvent c’est synonyme d’arrachage de cheveux, d’engueulades, de menaces etc.

Quoi ? Ça ne se passe pas ainsi chez vous ? Attendez que votre enfant soit au collège, oualors donnez moi vos astuces pour garder votre calme.

Les devoirs parfois c’est juste la honte …

– Faire réviser les pays d’Europe à son CM1 et devoir lui avouer qu’on ne sait pas orthographier la moitié des pays de l’Europe de l’Est parce que « dans notre temps », on écrivait juste URSS.

– Complètement caler sur un exercice de mathématiques de sixième, demander l’aide d’amis car Mr Poux est à l’étranger, trouver avec eux une solution qui n’est pas acceptable pour un élève de sixième car il ne connaît pas encore la technique des x et y ( d’ailleurs il ne s’en porte pas plus mal).

Se retrouver le matin à 7h00, à chercher chercher, et apprendre le soir après la sortie que c’était juste tout « con », une pauvre addition, un truc de logique. Ne PAS avouer qu’on ne comprends toujours pas le raisonnement (Sainte Logique a du zapper mon berceau) et se dire qu’on est super mal si les soucis commencent dès la sixième.

Et puis parfois les devoirs te font bien marrer  et ça fait du bien !

En sport Grand Monstrou devait rédiger un petit texte décrivant les exercices de gymnastique à partir des schémas qu’il avait fait.

Grand Monstrou ayant hérité de ma grande incapacité à dessiner, les schémas sont collectors, mais bon je ne me moque pas je n’aurais pas su faire mieux.

Ensuite si j’admire la volonté de la prof de sport de faire rédiger ses élèves (compétence transversale?), décrire un enchaînement de gym peut s’avérer un peu compliqué.

Mais alors le coup du «  tu dois faire la roue par dessus la caisse en bois et atterrir sur le tapis » ça m’a « tuée ».

N’importe quel humain sain d’esprit qui voit une caisse en bois sur son itinéraire la contourne, s’il est vraiment pressé il saute par dessus mais à aucun moment il n’envisage de faire une roue à part si c’est un agent spécial du NCIS en plein tournage !

A partir de ce moment là, la réalisation des textes des enchaînements est partie en cacahuète tant les exercices proposés nous paraissaient juste totalement déconnectés de la réalité (que les gymnastes m’excusent).

Mais au moins ce fut un bon moment sans engueulade.

Ensuite il y a les devoirs d’Art Plastique, un grand moment ça aussi…

Grand Monstrou devait ramener 5 objets qui ne représentent rien et qui ne servent à rien.

Loin de moi l’idée de contredire le professeur, mais rien qu’à l’énoncé j’ai tiqué, un objet qui ne sert à rien c’est un bibelot et donc forcément il représente quelque chose.

J’ai vérifié plusieurs fois que Grand Monstrou n’avait pas, mal noté la consigne, mais non, il fallait des objets qui ne servent à rien.

Grand Monstrou est donc parti en classe avec des couvercles de bocaux (qui sans leur bocal ne servent à rien) et des objets métalliques divers et bizarres récupérés dans le garage qui, dans la mesure où je ne sais pas ce que c’est, ne servent à rien non plus.

Le but était de construire quelque chose à partir d’autres objets et Grand Monstrou s’est finalement éclaté avec son Papa à construire un Skicycle (marque bientôt déposée).

Le fin mot de l’histoire, le prof avait dit «qui ne servent à rien » parce que les objets n’allaient pas revenir à la maison, ou pas dans leur état initial.

En attendant pour toutes les copines qui font du tri avec la méthode « Konmari », gardez quand même quelques trucs divers et bizarres pour l’art plastique !

Et chez vous ? Ça se passe comment les devoirs ?

k11529770

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vernon Subutex (Audiolib)

 

 

9782367620992-001-G

QUI EST VERNON SUBUTEX ?
Une légende urbaine.
Un ange déchu.
Un disparu qui ne cesse de ressurgir.
Le détenteur d’un secret.
Le dernier témoin d’un monde révolu.
L’ultime visage
de notre comédie inhumaine.
Notre fantôme à tous.
Un superbe roman de Virginie Despentes
Divinement lu et joué par Jacques Frantz
Prix conseillé 22,90 en CD 20,60 en MP3
DVD offert : merci beaucoup
A force d’écouter des livres audios, il m’arrive de me dire « tiens, moi qui aime tant lire, je pourrais arrondir mes fins de mois en devenant lectrice pour Audiolib« .
Ce Cd est la preuve que non, ce n’est pas donné à tout le monde !  Au cours de cette histoire rondement menée, des frasques de Vernon Subutex, le lecteur Jacques Frantz est bien plus acteur que lecteur, il s’énerve il s’emporte autant qu’il nous conte l’histoire.
Je suis fan de Virginie Despentes et bien entendu j’ai beaucoup aimé ce récit, le personnage haut en couleurs, qu’on a parfois envie de secourir quand on n’a pas juste envie de le secouer pour qu’il réagisse. Mais je crois que j’ai encore plus apprécié le roman parce qu’il m’a été conté par Jacques Frantz  que je félicite pour son admirable travail, grâce à vous monsieur j’ai VÉCU l’histoire, je me suis retrouvée dans la peau de Vernon à plusieurs reprises alors que sa personnalité est, on ne peut plus différente de la mienne !
En résumé, si vous n’avez pas encore lu Vernon Subutex, ne le prenez pas en version papier : écoutez-le !
Et la cerise sur le gâteau c’est que le tome 2 de Vernon Subutex est aussi disponible chez Audiolib !
PS : petite blague privée à l’intention de Mamina et Papounet : Jacques Frantz a joué des pièce de Roger Planchon !
Rendez-vous sur Hellocoton !

que fait Maman ?

Il y a quelques jours circulait sur facebook un questionnaire que j’ai trouvé suffisamment sympathique pour avoir envie de le transmettre à mes monstroux et de le partager avec vous à l’image de Cécile, du blog 8 à la maison.

Je dois préciser que je trouve les réponses de Grand Monstrou un peu trop douces, voire légèrement fayotes par rapport à l’ambiance actuelle entre nous, ceci s’explique peut-être par le fait que lorsque je lui ai donné le questionnaire nous venions d’être séparés pendant plusieurs jours.

Pour les réponses de Petit Monstrou … comment dire … je vous laisse découvrir…

1. Quelque chose que maman te dit toujours :

Grand Monstrou : Je t’aime/ va à la douche

Petit Monstrou : Je t’aime

2. Qu’est-ce que maman aime ? :

GM : les bisous / le nutella

PM : Les câlins

3. Qu’est-ce que maman n’aime pas ?

GM: Le gluten/ que j’ai des croix au collège

PM : qu’on fasse des bêtises

4. Qu’est-ce que maman fait pour te faire rire? :

GM: elle pète/ des chatouilles

PM: des blagues

Nous sommes bien d’accord qu’en tant que femme, les rares fois où je pète, ça fait des paillettes…

5. Maman a quel age?

GM et PM : 43 ans

aucun n’a répondu  » elle est vieille », hop un bonbon chacun

6. Quelle est la taille de maman ?

GM et PM : 1m60
7. Quelles sont les activités préférées de maman? :

GM : lire, faire des jeux de société

PM : bloguer, jouer avec nous

8. Qu’est-ce que maman fait quand tu n’es pas ici? :

GM : elle joue avec petit Monstrou ( hop la ptite pointe de jalousie)/ vaisselle/ blog/ promène le chien

PM : Plie le linge / dort/ mange

Heuuu … ma vie est passionnante !

9. De Quelle couleur sont les yeux de maman? :

GM et PM : marrons

bon ça va aucun des deux n’est daltonien

10. Si maman devenait célèbre que deviendrait t’elle ? :

GM : écrivain

PM : Célèbre blogueuse

ouais quand je serais grande je serai Ezabel 🙂

11. Maman est bonne à quoi ? :

GM : générosité / s’occuper de la maison/ s’occuper de nous

PM : à faire la bouffe/ plier le linge

Et là on sent bien que j’ai complètement foiré l’éducation de Petit Monstrou !

12. Qu’est-ce que maman ne sait pas faire ?

GM : du sport

PM : des maths

bon j’avoue ils ont raison tous les deux sur ce coup là, le pire serait de me demander de courir en récitant des théorèmes mathématiques …

13. Qu’est-ce que maman fait comme travail? : (là je dois avouer qu’au vu des réponses précédents je commence à avoir la trouille)

GM:mère au foyer et blogueuse

PM : Blogueuse qui blogue

Bon ça va c’est pas encore catastrophique

14. Qu’est-ce que maman préfère manger?:

GM : Nutella/ des croissants sans gluten/ de la salade gourmande

PM : des pâtes carbonara

que des trucs légers et sains quoi … mais comme je suis une grande sportive il n’y a aucun problème !

6. Que fait-on ensemble ? :

GM : On rit/compètes de judo/ les devoirs/ des jeux

(on s’engueule beaucoup aussi)

PM : des jeux / on promène le chien

Réctification : JE promène le boxerfou et IL parle sans jamais s’arrêter !
17. Est-ce qu’on se ressemble? :

GM : oui on a la même consistance de cheveux ( texture serait plus adapté comme terme)

PM : je ne sais pas

Je suis mal placée pour parler, certaines amies me disent que GM me ressemble beaucoup, d’autre que c’est PM qui me ressemble le plus…

18. Comment sais tu que maman t’aime beaucoup?

GM : elle me le dit souvent/ fait plein de choses pour moi/ m’emmène partout (oui je suis aussi taxi en plus de plier du linge)

PM : elle est gentille, elle lave mon linge, elle s’occupe de la maison ( purée ce gosse à vraiment une belle image de moi)

19. Quel est l’endroit favori de maman?

GM : le garage pour fumer des clopes, dans le monde : le Grand Canyon

PM : dans le garage, dans le monde : Los Angeles

Je précise que dans le garage j’éprouve une certaine tranquillité puisque je n’entends pas les cris ni les disputes mais c’est risqué aussi car s’il y a une bêtise en cours je ne la vois pas.

 

bon ben je vous laisse, je vais donc dormir, manger et PLIER DU LINGE !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La valise de lecture #2

 

Les monstroux sont en vacances, pour quelques jours ils sont ailleurs et c’est boooon.

Je ne les ai pas laissé partir les mains vides, dans la famille on ne part jamais nulle part sans livres et cette fois ci ils ont emporté trois gros coup de cœur !

Tillo : Un torrent de bisons

Tillo330x411

Attention c’est LA série qui va cartonner, LA série à suivre, pour tout vous dire j’attends déjà la suite avec impatience et à la fin de ce premier tome j’étais enchantée quand j’ai compris qu’il y en aurait forcément une.

Une rigueur scientifique dans l’environnement et la vie quotidienne des Néandertaliens.

Tillô est un jeune Néandertalien curieux et plein de ressources. Avec la belle saison vient le temps de la traque aux bisons. La première chasse de Tillô ! Mais bientôt, la neige fait fuir le gibier et de mystérieux fauves rôdent autour du campement.Pour survivre, la tribu doit entreprendre une grande marche à travers la steppe. Sur la piste des bisons, Tillô et ses amis Sélas, Rutôr, Khamaï et le loup Tête-à-crocs vont affronter la faim, une meute de monstres terrifiants et une horde de féroces ennemis. Tillô sera-t-il assez rusé pour surmonter tous ces périls ? (source Gulfstream éditeur)

Ce roman jeunesse contient tout : rigueur scientifique, humour, aventure, amitié il a tout pour réussir et séduire les jeunes lecteurs ( et même leurs mamans).

On s’attache aux personnages, on tremble avec eux, de froid, de faim, on les accompagne à la chasse et on en redemande !

Vite vite la suite s’il vous plait Monsieur Caroff !

Tillo, un torrent de bisons

Par Martial Caroff

9 à 12 ans

sorti  le 3 mars 2016

Prix 12€90

Gulf Stream éditeur

Le tome 2 : Des feux dans le froid sortira en Aoùt 2016

Le tome 3 : Les hommes qui transforment les os en Novembre 2016.

Livre offert : merci beaucoup

Les jumeaux Tapper : tous les coups sont permis

9782092557167

Dans la famille Tapper, on ne fait rien à moitié, pas même la guerre.
Situations délirantes et humour garantis !
Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et je tiens à dire que tout ce qui est arrivé est la faute de mon frère Reese. S’il ne m’avait pas accusée (moi, sa sœur jumelle !) d’avoir lâché un pet à la cafétéria, je n’aurais pas mis un poisson dans son sac à dos, où il n’aurait pas pourri pendant une semaine. Reese n’aurait pas eu une coiffure à l’iroquoise. Je n’aurais pas détruit sa chère Planète Amigo sur Metaworld. Et je n’aurais pas à écrire ce récit pour vous prouver que j’ai gagné la guerre (n’écoutez pas mon frère, il est en plein déni). (Source Nathan)
Si vous trouvez que vos enfants se disputent beaucoup vous n’avez encore rien vu !  Quand Claudia et Reese se déclarent la guerre ils ne  font pas les choses à moitié, et si j’ai bien ri, j’ai aussi hésité avant de le prêter à mon Grand Monstrou par peur qu’il y récupère quelques idées pour faire souffrir son petit frère.
Le ton est dynamique, on ne s’ennuie pas un seul instant et c’est un bouquin qui se dévore. Un autre de nos coups de cœur du moment donc, emporté dans la valise et déjà lu par Grand Monstrou.
Les jumeaux Tapper
Geoff Rodkey
Traduit par Lilas Nord
Sorti le 7 Avril 2016
Dès 10 ans
Editions Nathan
8€99
Livre offert : Merci beaucoup !
Ma petite sœur d’occasion : 
9782092559048
J’étais enfant unique et fier de l’être… jusqu’au jour où mes parents ont adopté ma petite sœur !
Ça y est ! Mes parents ont obtenu la réponse qu’ils attendent depuis si longtemps : ils vont pouvoir adopter ! Ma famille se prépare donc à accueillir une petite fille. Franchement, moi, je m’en serais passé. Avoir une petite sœur adoptée, c’est la honte ! Comment je vais pouvoir cacher ça à mes copains ? Cerise sur le gâteau, Fabyby vient d’Ethiopie… et elle est noire, alors que moi, je suis blanc… (Source Nathan)
Que de thèmes abordés dans ce roman : l’adoption, la différence, le racisme, les mauvais garçons, les mauvaises fréquentations… Autant vous dire que ça commence plutôt mal Hugo.
Une histoire rondement menée qui peut amener nos jeunes lecteurs à réfléchir ou favoriser la discussion avec les parents.
Un seul regret pour ma part tout s’arrange vite et bien et du haut de mes 43 ans j’ai un peu de mal à y croire, mais peut-être que ce côté rassurant est voulu et adapté pour le lectorat cible de 9 ans.
Ma Petite soeur d’occasion
Auteur : Eric Sanvoisin
Illustrateur  : Jess Pauwells
Editions Nathan
collection : romans poche
Dès 9 ans.
5€60
Parution : Février 2016
Livre offert : merci beaucoup
Last but not least : Ma fugue chez moi  de Coline Pierré
9782812610523
Quelques jours avant Noël, suite à une séance d’humiliation au collège, et à l’annonce que sa mère, une fois de plus, ne sera pas là pour les fêtes, Anouk décide de fuguer. Mais après une demi-journée dehors, elle rentre… et va se cacher dans le grenier. Clandestine chez elle pendant deux semaines, elle va finir par renouer avec les siens, le temps que chacun dise son inquiétude et son amour. Un roman au sujet original, pour les jeunes adolescents. (Source Editions du Rouergue)
Ce roman est arrivé dans ma vie à un moment parfait où je me posais des questions sur la difficulté d’être collégien(ne).  Tout comme le regard des autres dont je vous parlais ici,  il aborde la violence des relations entre nos jeunes et les dégâts que celle-ci peut engendrer sans que nous adultes ne nous rendions compte de quoi que ce soit.
Malgré son sujet, ce roman est frais et parfois drôle parce que bon, faire une fugue dans son propre grenier c’est quand même original !
Anouk va beaucoup réfléchir, cachée dans son grenier, mais son papa aussi, seul intervenant de la famille car la Maman d’Anouk est au loin pour son travail et ne rentre que très sporadiquement. Papa n’avait jamais dit qu’il l’aimait, il pensait certainement que c’était évident.
C’est un roman qui se dévore, plein de belles choses et qu’on referme avec satisfaction mais aussi un peu de mélancolie qu’il soit déjà fini.
Ma fugue chez moi
Coline Pierré
Editions du Rouergue
Collection Doado
Dès 12 ans
10€20
Sorti en Mars 2016
Livre offert : Merci beaucoup
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cher Messieurs Biogaran/Mylan et autre laborantins

Si je vous écris ce soir c’est pour vous faire part d’une information qui va certainement révolutionner votre vie, une sorte de scoop qu’à priori vous êtes les seuls à ignorer…

Pour vous dire la vérité, vous me faites même un peu pitié car même les élèves de cp sont au courant !

Vous êtes prêts ? Je vous propose de vous asseoir confortablement, d’inspirer profondément …

SEUL LE MOIS DE FÉVRIER N’A QUE 28 JOURS (et encore, tous les quatre ans il en a 29 mais vu votre niveau, je ne vais pas vous agresser tout de suite avec la très difficile notion d’année bissextile).

Vous pouvez expirer maintenant… soufflez, soufflez, ça va bien se passer.

Comment je vous prends pour des idiots ? Vous saviez que les autres mois de l’année ont trente voire trente et un jours ? Et depuis longtemps ? (Le cp peut-être)

Vous vous méprenez très chers, loin de moi l’idée de vous prendre pour des nigauds, mais sincèrement je me demande … Si vous le saviez, alors…

POURQUOI EST-CE QUE VOUS FAITES CH… TOUT LE MONDE AVEC DES BOITES DE 28 COMPRIMES ?

Non sérieusement, quand on a un traitement à vie, qu’on doit préparer les comprimés à la semaine, prévoir le manque éventuel, est-ce que vous croyez que ça aide que certaines boites ne soient pas complètes ?

Est-ce que vous avez un accord avec les pharmaciens pour nous forcer à leur rendre visite plus souvent et ainsi consommer les différents produits qu’ils vendent ?

Est-ce que le concepteur de vos boites les a faites trop petites et pour ne pas se faire virer il a convaincu tout le monde que 28 cachets seraient bien suffisants ? Que les patients n’avaient qu’à zapper les deux ou trois derniers jours ?

Non, vraiment je ne comprends pas le concept, quand certains de vos collègues et concurrents parviennent à faire des boites de 30… oui j’ai bien écris 30 mais on arrive mieux à comprendre qu’il est compliqué de faire des boites de 31 … Et puis comme expliqué plus haut, tous les mois n’ont pas 31 jours.

Voilà c’était ma question existentielle du week-end, je voudrais juste savoir POURQUOI …

k1233361

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les vases communicants

En ce moment avec Grand Monstrou c’est un peu tendu…
Je récapitule pour ceux qui n’ont pas suivi, ce jeune homme nous fait une crise de pré-adolescence intense avec :
– Soupirs

– Yeux au ciel

– Ma mère ne sait rien (variante avec “mon père” possible, mais moins fréquente)

– Ma mère ne comprend rien (même variante que ci dessus)
Et la grande phrase du moment (qui je le sens va durer des années) : je suis fa-ti-gué (voix geignarde, pré-ado quasi mourant jusqu’à ce que le téléphone sonne et qu’un copain l’invite à faire du vélo).
Alors bien que je sache que tous ces tics, abus, comportements soient “normaux” pour son âge, ils n’en sont pas moins horripilants et bien que cela ne dure que depuis quelques mois j’en ai déjà ras le bol de son attitude de kéké ingrat jeune prépubère envahi d’hormones et de mauvaise foi.
Comme j’ai un tout petit peu de caractère, forcément, ça pète un peu souvent, un peu beaucoup et même parfois très fort, en ce moment à la maison. (Je vous ai parlé du très bon internat qui accueille les judokas dès la 5ème?).
Quand on s’engueule les échanges sont assez virulents et même si je ne lâche rien, le pré-ado ne doute de rien et remet tout en cause A CHAQUE FOIS (et là clairement s’il y a un paradis, j’ai ma place assurée avec Cabus, Camus, St Exupéry et tant d’autres).
Lors de ces joutes verbales, Petit Monstrou est très mal à l’aise, il déteste qu’on se dispute, il souffre de nous voir nous déchirer. Il n’intervient jamais mais peut venir me rassurer si l’échange à été trop dur, me câliner même s’il voit que Grand Monstrou m’a blessée (avec ses mots hein).
Du coup, côté Petit Monstrou, je souffle un peu et c’est ce que j’appelle les vases communicants, je me réjouis de ne pas avoir trop de difficultés avec lui pendant que je gère les frasques de mon Pré-ado qui pense que le collège est un club med super mal organisé parce qu’on s’y ennuie et qu’en plus il faut faire semblant de bosser. Et qui est fatigué tout le temps sauf pour aller traîner dans le village avec des «copains» que je n’inviterai jamais (de mon plein gré) à la maison.
Parce que bon, Petit Monstrou n’est pas un ange non plus, sa maîtresse de Petite Section avait pour habitude de dire «comment fait-il pour avoir un regard aussi noir avec ses grands yeux bleus ?».

C’est tout à fait ça, parfois quand il descend le matin il a ce regard dur, impassible et je SAIS que je vais morfler, je sais que TOUT va poser problème ce jour là sauf si j’ai assez d’énergie pour « théâtraliser » toutes les corvées quotidiennes de façon à le faire marrer et oublier qu’il s’est levé du mauvais pied.
Lui, du haut de ses dix ans, ne souffre pas encore d’attaque hormonale avec dégénérescence du bon sens et de la bonne foi, non, depuis tout petit il souffre d’une maladie peut-être curable (avec son mariage déjà, je serais bien aidée) : « La chiantitude de la précocitude ».
Les enfants souffrants de cette terrible différence ont en commun :
– un vocabulaire extrêmement développé, pas juste pour nous contredire mais souvent quand même,on se demande.

– Une aversion pour toutes les tâches quotidiennes (se laver les dents, s’habiller, faire le lit, les devoirs).

– Une hypersensibilité en promotion permanente.

– Un sens particulièrement aiguisé de l’injustice, du mauvais fonctionnement de notre monde avec les angoisses qui vont avec.

– Une capacité à te faire des bêtises dignes d’un enfant de 3 ans jusqu’à … Pitié dites moi que ça s’arrête à dix ans !
Bref, je râle souvent contre Grand Monstrou mais ce petit laïus vous montre également à quel point Petit Monstrou est parfois un peu compliqué à gérer.
Mais 2016 étant mon année «positive », je constate avec plaisir que plus je me fritte avec le grand, plus le petit est mignon avec moi. Ceci dit j’ai déjà précédemment noté le phénomène contraire, lorsque Petit Monstrou est en pleine crise, c’est Grand Monstrou qui se radoucit et m’aide énormément.
Est-ce que ça se passe ainsi chez vous aussi ?
Et du coup je m’inquiète un peu, que vais-je devenir si Petit Monstrou devient un Petit ado et qu’il cumule la « chiantitude de la précocitude » avec les symptômes actuels de son frère ?
Quelqu’un pour m’héberger pendant la semaine ? (promis je rentre le week-end faire les lessives et remplir le frigo).
Je précise que je me plains de mes Monstroux mais que je reste très très fière d’eux, je sais qu’ils sont méga-super-hyper beaux, méga-super-hyper intelligents, ils ont également chacun un fort caractère (et je ne vois pas du tout d’où ils tiennent ça), mais ça met du piquant dans nos vie.
Je précise aussi que je plaisante en parlant de «maladie » de la pré-adolescente ou de la précocité, je suis bien consciente que certaines Mamans doivent faire face à de vraies maladies, voire handicaps, je suis de tout cœur avec elles.

Aborder sur ce blog les soucis que j’ai actuellement ou que j’ai eu avec mes monstroux, a toujours été pour moi un exutoire et essayer de rire de certaines situations permet de les dédramatiser (en plus de garder de sérieux dossiers à ressortir pour leurs mariages ou pour qu’ils financent plus tard la retraite que je n’aurai pas).
Bref, courage à toutes les mamans, on ne lâche rien, ce sont nos enfants qui font de nous des parents, mais hors de question qu’ils nous fassent devenir chèvre !

k6451842

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pensées d'une Peste au foyer souvent au bord de la crise de nerf